Voyager lorsque l’on est atteint d’une MICI?

Les vacances et les voyages vous permettent de vous redonner la forme et vous confèrent une nouvelle force pour surmonter votre quotidien. Beaucoup de personnes concernées vont mieux lorsqu’elles voyagent dans des pays chauds. Vous ne devez pas nécessairement éviter les pays dans lesquels les affections diarrhéiques sont fréquentes. Cependant, vous devez prendre particulièrement au sérieux les recommandations de protection relatives aux maladies contractées pendant les voyages. Pour préparer votre séjour, il est utile de s’entretenir avec son médecin et de demander quels sont les médicaments d’urgence à prendre avec soi. De plus, en cas de séjour prolongé, vous pouvez rechercher au préalable l’adresse d’une organisation d’entraide dans le pays où vous vous rendez, ceci vous facilitera la recherche d’un médecin en cas d’urgence. Si les destinations touristiques exigent des vaccinations, il faut décider au cas par cas si ces vaccinations sont appropriées ou non. Ainsi, les vaccins vivants ne sont pas recommandés. Parfois, vous pouvez quand même vous rendre dans un pays exigeant une vaccination si vous présentez une attestation précisant que, pour des raisons médicales, une vaccination n’a pas plus être effectuée. Renseignez-vous!

Il faut également clarifier suffisamment tôt la question du transport de médicaments. Quels sont les médicaments autorisés en cabine et quels sont ceux qui doivent rester en soute? Pour les médicaments liquides, faites-vous établir une autorisation de transport.