Rencontre, 2 mars 2018

2. Mars 2018, Bénévolat-Vaud / Ruchonnet 1 / 1003 Lausanne

Bonjour à toutes et à tous,

Pour la première rencontre du Groupe d'entraide Romandie de l'année 2018 nous avons décidé d'aborder la question des thérapies alternatives pour les patients atteints de MICI.

Il se trouve que plusieurs personnes qui font partie du groupe d'entraide, ont fait le choix d'adopter une voie thérapeutique différente de celles couramment prescrites par les médecins. Certaines ont même plusieurs années de pratique, et nous avons la chance d'avoir parmi elles une personne qui a accepté
d'en parler et d'en débattre lors d'une soirée du groupe.

Il y a bien sûr une foule de questions qui se posent à propos des thérapies alternatives, notamment en ce qui concerne leur efficacité et des contraintes qu'elles peuvent générer dans la vie de tout les jours pour les patients atteints de MICI.

On peut aussi se demander si elles ne sont pas d'une certaine manière en porte-à-faux par rapport à l'éventail des produits qui sont prescrits de nos jours par les gastroentérologues, et dans quel direction peut évoluer le rapport avec les médecins lorsque le patient fait le choix d'adopter une thérapie alternative comme unique traitement.

Mais le but de la soirée n'est pas de faire la promotion d'une méthode ou d'une autre, de condamner ou de vendre quoi que ce soit. Il s'agit d'arriver à faire la part des choses et mettre en perspective cette approche particulière, par rapport au vécu plus ou moins pénible que nous avons tous des thérapies qui nous ont été prescrites depuis le jour du diagnostic de la maladie.

En introduction au thème abordé pendant la soirée, on pourra se référer à un ouvrage qui a été jugé pertinent par la personne qui fera la présentation: il s'agit de "Diagnostiquée Crohn" (ISBN: 2081416964) par Jeanne Deumier, qui livre son expérience de la maladie de Crohn et décrit le régime alimentaire qu'elle a suivi pour contrôler la maladie.

Il y a aussi de façon plus générale, les travaux de Jean Seignalet sur la maîtrise de l'alimentation comme moyen de combattre les maladies chroniques.

La deuxième partie de la soirée se fera comme d'habitude autour d'un repas, dans un des restaurants de la place, pour passer entre nous un moment plein de convivialité et d'amitié.

Pour confirmer votre présence et préciser le nombre de personnes qui vous accompagneront, vous pouvez remplir le PDF en pièce-jointe et le renvoyer à l'email indiqué avant le 25 février 2018.

En attendant de vous voir nombreuses et nombreux à cette soirée qui s'annonce des plus intéressantes, le Groupe d'Entraide Romandie vous souhaite une bonne semaine.

Retour